dimanche 23 juillet 2017

Redécouvrir le plaisir de se rouler le maki... Mes makis dragon avocat crevette et saumon !

J'adooooore les sushis et les makis ! J'adooooore les manger et j'adorais aussi les faire. Sauf que voilà il y a quelques temps je participais à l'écriture d'un livre sur la cuisine japonaise paru chez Solar et justement intitulé La cuisine japonaise et forcément je me le suis allongé, roulé, coupé... j'en ai même fait des boulettes, des sushis, encore des sushis, toujours des sushis et des makis comme disait l'autre avec ses p'tits trous, au point que les sushis et les makis... 
Bon de temps en temps il m'arrivait encore d'en manger, mais l'envie d'en faire... Et puis avec le temps, petit à petit, l'envie est revenue et finalement hier j'ai eu envie de m'amuser de nouveau à me rouler le maki. Je suis passé chercher un paquet de riz, chez mon p'tit sushi d'à côté, après m'être rendu compte que je n'avais même plus de riz à sushi, et puis j'ai ressorti la natte, le vinaigre, les algues... et c'était reparti en mode makis !
Et voilà comment quelques temps plus tard je me le coupais en tranches avant de me le tremper, ce maki que décidément, j'adooooore !!! Et autant s'y remettre en s'amusant parce qu'on peut aussi s'amuser avec les makis j'ai choisi de les servir parsemés de feuilles de menthe avec un p'tit sirop léger tout acidulé... après vous pouvez être plus classique que moi et oublier les feuilles et servir avec de la sauce soja, du wasabi et du gingembre mariné... vous pouvez !
Mes makis dragon avocat crevette et saumon
Ingrédients pour deux rouleaux de makis:
Pour le riz : 180g de riz à sushi – 2càs de vinaigre de riz – 15g de sucre en poudre – 2 belles pincées de sel
Pour le reste : 1 douzaine de crevettes décortiquées coupées en deux – 2 bande de saumon d'environ 1cm de coté d'environ 20cm de long – 1feuille d'algue nori coupée en deux – 1 avocat – du wasabi
Pour la trempette : 2càs de jus de citron vert – 6 tranches de gingembre – 1/2càs de sucre en poudre – 5cl d'eau - du zeste de citron vert
Et vraiment pour finir : des feuilles de menthe (mais ça c'est vraiment pour s'amuser à se changer le maki).
Commencez en préparant votre riz en suivant les indications de l'emballage.
Mélangez dans une petite casserole le vinaigre de riz, le sucre en poudre et le sel pour les makis et faites chauffer en remuant jusqu'à ce que le sucre soit bien dissout puis laissez refroidir.
Mettez le citron vert, le gingembre, le sucre en poudre et l'eau dans une autre casserole, portez à ébullition et laissez frémir quelques minutes jusqu'à obtenir un sirop très léger et acidulé, puis laissez refroidir.
Videz ensuite le riz dans un plat assez large, et tranchez-le avec une spatule tout en l'arrosant avec le vinaigre sucré, mélangez en tranchant le riz jusqu'à ce que le liquide soit bien absorbé puis laissez complètement refroidir le tout.
Coupez en petits cubes la moitié de l'avocat.
Placez une natte à sushi devant vous et couvrez-la d'un film alimentaire. 
Déposez la moitié du riz sur le film de manière à obtenir un rectangle qui aura la longueur de l'algue, soit environ 20cm et une quinzaine de large. J'ai étalé un peu trop haut mon riz du coup j'en avais un peu trop, donc une quinzaine de centimètres ça le fait. 
Déposez au bord du bas une demi-feuille d'algue, puis encore au bord une bande de saumon, tartinez le saumon d'un peu de wasabi à votre goût, et des petits cubes d'avocat, la photo va vous aider à comprendre.
En vous aidant de la natte et du film roulez votre maki en serrant bien bien. Il faut donc qu'au centre il y ait le saumon et l'avocat entouré par l'algue et du riz tout autour.
Mettez le rouleau de côté. Couvrez la natte d'un nouveau film.
Coupez l'avocat restant en petites tranches fines puis faites un rang en alternant demi-crevette, le côté joli vers le film, d'une tranchette d'avocat et ainsi de suite jusqu'à aller au bout, encore une fois la photo va vous aider. Déballez le rouleau de riz, déposez-le au milieu de la ligne crevette avocat et roulez le tout de nouveau en vous aidant avec la natte et le film.
Coupez vos makis encore dans le film, déballez puis reformez le rouleau sur une assiette, parsemez dessus les feuilles de menthe et servez avec la trempette dans laquelle vous aurez ajouté un peu de zeste de citron vert.
Mais pourquoi, bon et maintenant si je me remettais vraiment à la cuisine japonaise... est-ce que je vous raconte ça...

vendredi 21 juillet 2017

La recette de clafoutis aux abricots de la maman d'Hervé un peu à ma manière... parce que les recettes sont comme des cadavres exquis !

Quand j'ai vu la dernière vidéo d'Hervé, un de mes sports préférés étant de le regarder cuisiner, c'est un sport à ma portée, et après en lisant qu'il n'avait pas résisté, pas résisté du tout, à cette recette, je me suis dit que si lui n'y résistait pas, il n'y avait pas de raison que moi je fasse du zèle... Et comme il l'écrit aussi pour expliquer son envie pressante de clafoutis à l'abricot, moi aussi j'en avais sous la main... des abricots.
Et forcément après avoir vu la recette de la maman d'Hervé comme toujours je n'ai pas pu résister au... et si tu changeais ça ou ça et ça et puis... ça ! Enfin j'ai essayé de me pas trop en faire pour que la jolie recette de clafoutis aux abricots ne ressemble pas au final à une choucroute garnie ou à tout autre chose à peu près aussi éloigné.
Et donc parce que pour moi l'abricot et l'amande c'est une histoire d'amour qui finit bien en général, j'ai donné un p'tit goût d'amande à mon clafoutis à elle, à lui, à moi...
Le clafoutis de la maman d'Hervé à ma manière...
Ingrédients : 20cl de lait tiède – 60g de sucre en poudre – 3 beaux œufs bio – 600g d'abricots – 2càs de farine (ou de Maïzena si vous voulez une version sans gluten) – 1càs de sirop d'orgeat – 4càs d'amande effilées
Fouettez dans un bol les œufs et 50g sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse, ajoutez la farine et fouettez de nouveau puis ajoutez le lait tiède et le sirop d'orgeat et fouettez une dernière fois.
Coupez les abricots en quatre puis mettez les quartiers dans un saladier, ajoutez les 10g de sucre en poudre restant et mélangez bien.
Déposez les abricots dans un moule beurré et fariné d'environ cm de diamètre. Déposez-les en couronne, d'abord une autour du bord puis une autre plus petite au centre.
Versez la pâte du saladier par dessus, parsemez les amandes effilées puis enfournez dans un four préchauffé à 160° pendant 50 à 60 minutes en vérifiant la cuisson.
Sortez du four et dégustez tiède ou froid comme vous aimez !
Mais pourquoi, bon et maintenant faut vite que je m'attrape une autre envie... est-ce que je vous raconte ça

mardi 18 juillet 2017

Le dîner des 140ans de NEFF Tome 1 Poulpe à la skordalia et aux radis marinés !

Certaines fois, ceux qui me connaissent savent que j'ai l'imagination et la curiosité assez grandes pour ça, je me pose ce que je trouve moi-même être de bien drôles de questions...
Et après avoir reçu un carton d'invitation provenant d'une marque que j'apprécie depuis longtemps, NEFF, pour un étonnant événement à l'occasion de leurs 140ans, mais ça je vous en parle tout à l'heure, je me suis demandé, je me suis demandé à quoi je ressemblerais à 140 ans...
Et forcément même en imaginant les progrès que peut faire la médecine, si fringant que j'espère encore alors être, je risque d'être un fort fort vieux monsieur sans doute radotant le temps d'avant, quand il y avait des contrôleurs qui faisaient des trous dans les tickets de métro et que le téléphone faisait crack crack crack quand tu faisais tourner le cadran et quelques autres vieilleries...
Et en me rappelant la plaque NEFF qui trône sur le plan de travail de notre maison de campagne, en me rappelant sa modernité, son efficacité, sa praticité... Je me suis dit que NEFF se portait sacrément bien à cet âge vénérable et restait à la pointe de l’innovation dans ce domaine qui est le sien et qui forcément m'importe assez, celui de l’électroménager.
La marque se porte bien et en plus sait s'amuser puisqu'elle nous a donc invités, moi et quelques autres à un étonnant repas tout à la fois voyage dans le temps et dans l'espace, à travers l'Europe, en 14 plats ! 14 plats réalisés par Alain Cirelli et son complice et racontés par Sophie Chevalier. Et ce sont ces 14 plats que je vous propose de retrouver par ici au fil de l'été. Des plats et peut-être des histoires, et donc pour commencer le voyage un plat qui va nous entraîner au sud du sud entre l'Espagne et la Grèce et les années 1997 à 2007...
Poulpe à la skordalia et aux radis marinés !
Ingrédients :
Pour le poulpe : 750g de tentacules de poulpe attendri (un passage au congélateur pendant une paire de jours a tendance à rendre la bestiole plus souple et tendre) – 9cl de vinaigre de vin rouge – 30cl d'huile d'olive – 3 brins de thym – 3gousses d'ail en chemise juste aplaties – sel et poivre – de l'huile d'olive et du jus de citron pour servir
Mettez les tentacules de poulpe dans une casserole d'eau avec 2cl de vinaigre et faites cuire à petit feu une trentaine de minutes. Pendant ce temps mélangez dans un plat le vinaigre restant, l'huile, le thym grossièrement coupé, l'ail, un peu de sel et de poivre.
Quand le poulpe est cuit, égouttez-le dans du papier absorbant puis mettez-le dans la marinade préparée et laissez-le reposer au frais au moins une paire d'heures, le mieux étant de l'y laisser toute la nuit.
La recette originale propose alors de grillez le poulpe rapidement égoutté au dessus de la flamme d'un BBQ juste le temps de le griller. Vous pouvez essayer comme ça ou comme moi le dorer à la poêle en le retournant régulièrement jusqu’à ce qu'il soit joliment doré.
Pour la skordalia : 750g de pommes de terre à purée – 2gousses d'ail – 8 à 10cl d'huile d'olive – 2 à 3càs de jus de citron – 4càs d'amandes effilées légèrement toastées – sel et poivre
Commencez en faisant cuire les pommes de terre brossées avec leur peau dans une casserole d'eau salée pendant 20 à 25 minutes jusqu'à ce qu'elles soient bien cuites et ne résistent plus quand vous plantez un couteau dedans (en même temps depuis quand les patates font de la résistance...).
Égouttez les pommes de terre, réservez l'eau de cuisson, attendez que les pommes de terre soient assez froides pour pouvoir les peler puis passer-le au presse-purée, attention comme toujours quand il s'agit de purée, mixer interdit sinon vous allez faire de la colle de patates !
Pelez l'ail, passez-le au presse ail, puis ajoutez-le à la purée. Ajoutez alors l'huile d'olive et le jus de citron en filet, en goûtant et en arrêtant quand c'est à votre goût, mine de rien c'est vous qui mangez... Salez, poivrez et mélangez.
Vérifiez alors la consistance de la skordalia, elle doit avoir la constance d'un houmous, donc n'hésitez pas comme moi si c'est nécessaire à ajouter un peu d'eau de cuisson, j'ai ajouté environ 10cl d'eau en mélangeant bien.
Pour les radis : 8 radis si possible de différentes couleurs (vous pouvez aussi utiliser de la betterave de Chioggia) – 4càs de vinaigre de vin rouge – 4càs de sucre en poudre
Coupez les radis en fines tranches avec une mandoline ou simplement un couteau. Mélangez le vinaigre et le sucre en poudre dans un grand bol, mélangez bien. Ajoutez les tranches de radis et mettez au frais une quinzaine de minutes. Juste avant de servir égouttez les radis sur du papier absorbant.
Tous les ingrédients sont prêts vous pouvez maintenant dresser vos assiettes. D'abord la skordalia, ensuite le poulpe, les radis, les amandes effilées puis un filet d'huile d'olive sur le tout et un filet de citron !
Article sponsorisé
Mais pourquoi, je me demande si elle ne va pas dire que je suis furieusement poulpe en ce moment... est-ce que je vous raconte ça...

lundi 17 juillet 2017

Va faire chaud chaud mais chaud ! Dix idées boisson pour vous rafraîchir demain et plus si affinités...

Je crois depuis le temps que je parle de ma relation avec la chaleur avoir complètement épuisé les métaphores concernant les pingouin et leurs problèmes de thermostat qui sont aussi les miens, dès que la température monte... Alors aujourd'hui veille d'un jour plus que chaleureux je ne vais pas revenir dessus, je vais juste vous donner le plus simple des conseils buvez, buvez, buvez ! Et comme ce n'est pas parce qu'il faut boire beaucoup qu'on ne peut pas boire bon et varié, voilà dix idées qui vont vous rafraîchir demain... et les autres jours !
Certaines de ces boissons contenant de l'alcool, je vous conseille de réserver celles-là pour le soir venu et de les déguster avec modération bien entendu !
Et comme toujours pour retrouver les recettes il suffit de cliquer sur les photos !
https://doriannn.blogspot.fr/2015/04/et-si-javais-une-nouvelle-obsession.html
 https://doriannn.blogspot.fr/2014/06/caipirinha-basilic-citron-gool-gool.htmlhttps://doriannn.blogspot.fr/2014/08/apres-le-pain-et-la-salade-boisson-dete.html
 http://doriannn.blogspot.fr/2013/08/jaime-quand-vous-faites-naitre-mes.htmlhttps://doriannn.blogspot.fr/2014/06/et-si-la-fraicheur-nous-arrivait-du.html
 http://doriannn.blogspot.fr/2013/08/il-y-quelque-temps-grace-maelys-je.htmlhttps://doriannn.blogspot.fr/2014/05/mango-glace-pour-rafraichir-linterieur.html
http://doriannn.blogspot.fr/2013/07/voyage-en-amerique-livre-de-cuisine-et.htmlhttp://doriannn.blogspot.fr/2015/01/quand-mon-congelo-me-fait-croire-que.html
 https://doriannn.blogspot.fr/2016/09/its-time-to-slush-slush-pasteque.html
« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. »

Mais pourquoi, et si je parlais des manchots maintenant... est-ce que je vous raconte ça...

dimanche 16 juillet 2017

Et si le Lady Bee était mon cocktail de l'été ? Le Lady Bee au Pineau des Charentes...

Pendant une période de ma vie, encore une... je me suis agité frénétiquement le shaker en bon fan de cocktails que j'étais. A cette époque-là nous avions même acheté un « bar » chez un marchand de meubles suédois, un truc à roulettes qui s'ouvrait en découvrant ainsi jolis flacons et beaux verres.
Bon ça c'était le principe qui fonctionnait d'ailleurs très bien au début tant que nous n'avions chargé notre bar à roulettes de manière... comment dire raisonnable ! Mais la passion c'est la passion, et très vite le pauvre a vu son ventre se remplir, se remplir, se... jusqu'à ce qui devait arriver arriva... 
Adieu roulettes, adieu étagères, adieu... Le jour où il chuta nous avons pensé sur le coup que ça y était les alliens avaient envahi la terre et avaient commencé leur destruction de notre système solaire par notre bar tant sa chute fut encore plus bruyante que celle de Rome... Une période s'est alors fermée avec le ramassage du cocktail composé des bouteilles qui n'avaient pas résisté à la chute, par terre à la serpillière, parce que ça, ça te calme la passion pendant un moment !
N'empêche que de temps en temps j'aime bien encore me secouer le shaker sur un air de shake shake shake your booty... shake shake... enfin vous connaissez la suite... surtout quand je tombe sur un cocktail comme ce Lady Bee, créé par les garçons du Gravity Bar qui semble correspondre parfaitement avec le temps qui courre...
Le Lady Bee au Pineau des Charentes...
Ingrédients : 6cl de Pineau des Charentes blanc – 3cl de vin blanc sec – 1càs de citron – 1càc de miel – 1 belle branche de thym – 1quartier de citron - éventuellement de l'eau qui pique pour compléter – des glaçons
Mettre dans un verre le miel puis ajoutez le jus de citron et mélangez bien. Remplissez le verre de glaçons à votre goût. Ajoutez le vin blanc et le Pineau des Charentes puis mélangez. Terminez en ajoutant éventuellement un joli trait d'eau qui pique et en déposant la branche de thym et un quartier de citron. 
« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. »
 Mais pourquoi, bon et qu'est-ce qu'on picore avec ça ??? est-ce que je vous raconte ça...

samedi 15 juillet 2017

Mes sablés salés et p'tites graines comme une tablette de chocolat... Le pas à pas !

S'amuser en cuisine reste un de mes moteurs préférés quand il s'agit d'enfiler le tablier et d'aller se coller devant mes fourneaux ! C'est comme ça qu'il y a quelques temps je me suis amusé à faire des petits sablés qui ont disparu aussi vite qu'un pingouin repérant un banc de sardines à l'horizon, en gros j'ai mangé les miettes... 
Et je me suis dit qu'un petit retour sur ces sablés en pas à pas ne serait pas de trop pour bien comprendre le comment de ce qu'on fait, puisque vous avez été assez nombreux à me demander des précisions un peu désarçonnés par la recette. Et comme quelques images valent mieux qu'un grand discours revoilà donc les p'tits sablés comme une tablette de chocolat !
Mes ingrédients sont pour trois tablettes comme vous le voyez sur les images, et donc remplissent parfaitement mon moule, mais si vous n'avez qu'un moule faisant une seule tablette et bien divisez par trois ou recommencez l'opération trois fois !
Mes sablés salés et p'tites graines comme une tablette de chocolat... 
Ingrédients : 100g de beurre – 120g de parmesan râpé finement – 150g de farine – 3càs de graines mélangées – 1càc de thym frais – 1càc de graines de fenouil (n'hésitez pas à utiliser d'autres ingrédients pour parfumer vos sablés!) - 1/2càc de fleur de sel – un peu d'huile et de farine pour le moule
Mettez le parmesan et la farine dans un mixer et mixez le tout finement.
Ajoutez le beurre coupé en morceaux dans le mixer et mixez le tout jusqu'à ce que la pâte commence à se former.
Retirez la pâte du mixer puis finissez rapidement de la rendre homogène.
Mettez alors dans le mixer les graines mélangées, le thym, le fenouil et la fleur de sel et concassez le tout rapidement.
Ajoutez à la pâte 2càs du mélange contenu dans le mixer et mélangez toujours rapidement.
Huilez légèrement votre moule puis farinez-le aussi légèrement/
Étalez les graines mélangées restantes dans un moule à tablettes de chocolat et étalez par dessus la pâte à sablés puis donnez un coup de rouleau pour étaler le tout.
Mettez au congélateur une vingtaine de minutes puis démoulez la pâte sur une plaque de four couverte de papier sulfurisé. Je vous conseille de décoller les côtés avec la lame d'un couteau, vous faites délicatement tout le tour, avant de taper la plaque pour faire tomber la pâte. Il est possible que la pâte casse en deux en tombant, ce n'est pas grave, reformez la pâte délicatement et en faisant l'opération suivante normalement tout va se remettre en place.
Avec le dos d'un grand couteau appuyez légèrement sur les séparations des carrés, il faut juste les marquer un peu plus. Faites-le bien dans les deux sens, longueur et largeur.
Enfournez dans un four préchauffé à 180° pendant 12 minutes.
Sortez la plaque et toujours avec le dos du même grand couteau appuyez un peu sur les séparations des carrés, toujours dans les deux sens. Remettez au four, éteignez-le et laissez pendant 5 minutes.
Sortez les sablés et laissez refroidir.
Et si vous voulez, vous pouvez vous amuser à les utiliser comme mini-canapés par exemple en déposant dessus des Apérivrais® Spicy, comme je l'avais proposé là : Sablés salés et Apérivrais® Spicy. Puis laissez chacun découper un carré, deux carrés, trois... ou toute la plaque !
Mais pourquoi, je me demande si un jour ils oublieront même de me laisser les miettes... est-ce que e vous raconte ça...
https://doriannn.blogspot.fr/2017/06/parce-que-des-fois-le-cuisinier-aime.html

mercredi 12 juillet 2017

Mon Melon Mint Mojito Cocktail ! Le MMMC un peu de douceur dans ce monde de...

Comme tous ceux qui cuisinent beaucoup mon frigo contient souvent des trucs et des machins que tu ne peux pas manger comme ça sans faire un peu de découpe et qui une fois comme ça raccourci, dans une assiette ça devient moyen moyen... Et comme depuis un certain temps ma fibre verte commence à me gratter plus furieusement qu'avant, j'essaye de ne rien jeter quitte à enlever les petites parties fatiguées pour seulement garder le bon.
C'est comme ça que je me retrouve de temps en temps avec des fraises à moitié, des courgettes sans tête et sans pied, des tronçons de concombre... et plein d'autres choses dont j'ai pu sauver des morceaux et qu'il faut utiliser vite vite vite au risque de finir aussi mal que ce j'ai enlevé.
Dans ce cas j'ai tendance à couper en p'tits morceaux et hop dans un sachet et hop au congélo... Mais depuis un moment comme je n'arrive pas à rentrer un demi-glaçon dans mes congélos, ça se complique et je dois traiter au fur et à mesure le presque plus bon !
Et aujourd'hui donc, après m'être tâté le melon qui traînait dans le frigo, je me suis dit qu'il était temps de lui faire un coupe de printemps, et quelques instant plus tard j'avais dans la main un melon certes visiblement sucré et odorant mais à peu près aussi appétissant qu'une pastèque après la grêle ! Du coup il fallait vraiment que je lui fasse la peau...
Et voilà comment le fameux melon a fini dans mon blender avec quelques autres petites choses pour finir en joli cocktail ! Parce qu'une fois mixé tous les melons sont beaux !
Mon Melon Mint Mojito Cocktail !
Ingrédients : 1 melon – le jus d'un citron vert – 3cl de sirop de canne (attention pensez à mettre plus ou moins selon que votre melon soit sucré ou pas) – 10cl de rhum blanc (là c'est fonction de votre goût aussi, plus ou moins...) - 4 tiges de menthe effeuillées – des glaçons
Pelez le melon, enlevez les graines et mettez-le dans un mixer ou un blender. Ajoutez le jus de citron, le sirop et le rhum, ajoutez aussi une poignée de glaçon et mixez le tout bien bien finement, insistez bien, et attention vous mixez des glaçons donc mixer ou blinder solide !
Ajoutez alors les feuilles de menthe et redonnez un coup de mixer juste histoire de hacher la menthe sans trop insister, juste un coup sinon vous allez obtenir un mélange verdâtre et c'est moins bien !
Là, vous filtrez le tout, donc normalement en plus de la pulpe les feuilles de menthe vont rester dans la passoire. Vous versez dans des verres où vous aurez mis un glaçons ou deux, quelques feuilles de menthe, vous pouvez servir avec des quartiers de citron à côté pour ceux qui voudraient...
Mais pourquoi, bon et maintenant je me mixe le concombre ??? est-ce que je vous raconte ça...

lundi 10 juillet 2017

Tradi où comment redécouvrir que de l'accueil à l'assiette tout est important... et mes poires confites au sirop léger au gingembre et au thym !

Quand Rym m'a proposé de découvrir la table du Tradi avec elle, elle ne m'a rien précisé sur la cuisine du lieu mais m'a juste dit... tu verras l'accueil ! En entendant Rym harponner mon envie avec ce drôle d'argument et ne rien me dire sur la table, je me suis dit qu'elle était suffisamment sûre des assiettes pour ne même pas avoir à en parler... Et surtout, surtout que l’accueil y serait donc... accueillant !

L'alchimie d'un bon moment passé à la table d'un restaurant est quelque chose de difficile à décrire tant d'infinies choses peuvent la composer et surtout venir rompre cet équilibre instable qui compose ce moment. Et donc en entrant dans ce Tradi-là, je n'ai pas tardé à comprendre comment il était composé...
Le lieu en lui-même me ferait penser à ce qu'on aime retrouver quand on s'attable et que l'on est comme moi un peu nostalgique de certains jolis troquets de quartier où j’aimais m’asseoir.
Le zinc est encore là dans un coin, les tables, les chaises et la banquette, les ardoises... vous entraînent dans cette direction. Mais loin de s'enfermer dans ce style, les garçons du Tradi ont su aussi y apporter leur personnalité. Quelques lumières bien choisies, un service de table moderne et coloré, un rhinocéros qui a failli disparaître un jour... des touches, rien de trop, apportent de la personnalité et une âme au lieu.
Et puis il y a les garçons, Pakal qui nous a accueilli ce jour-là et Yohan, les deux créateurs du lieu et Maxime derrière les fourneaux.
Et effectivement il y a là plus qu'à manger, il y a la convivialité que Pakal distille de table en table, n'hésitant à présenter les uns aux autres quand il sent que quelque chose pourrait... il a de l'attention et presque de l'affection dans sa manière de conduire sa salle et de vous accompagner à travers les vins et les plats et les autres convives. Et puis bien sûr il y a aussi de quoi manger !
La cuisine de Maxime se fond parfaitement dans l'esprit de ce Tradi, elle est à l'équilibre entre tradition et modernité, et surtout tout en fraîcheur. Il n’hésite pas à marier un poulpe aussi tendre et goûteux avec des petits légumes aussi verts que rafraîchissant grâce à l'aneth, les pickles d'oignon et la sauce légère qui les accompagne. A marier un agneau juste rosé à point souligné d'un petit jus avec un quinoa parfumé à la douceur de raisins secs et accompagné de quelques tomates cerises confites...
Au moment de choisir mon dessert je n'ai pas hésité longtemps, j'ai vu Rym rouler des yeux en me disant la poire... tu vas voir la poire ! La poire est confite avec finesse au romarin et au curcuma frais qui pose assez lascivement les fesses sur un chocolat blanc... Ce dessert vous laisse repartir aussi joyeux et comblé que léger !
Et comme Maxime aime parler de sa cuisine, tout autant que Pakal de ses vins, n'hésitez pas à en parler avec eux, vous partirez avec quelques bonnes idées et peut-être même avec un petit bout de recette... Et c'est comme ça que j'ai eu envie en quittant le Tradi, d'y retourner vite, mais aussi d'un petit dessert aux poires bien acidulé et léger à ma manière cette fois...
Tradi se trouve 4 rue du Mail dans le 2e arrondissement parisien
Mes poires confites au sirop léger au gingembre et au thym
Ingrédients : 4 poires assez fermes (les miennes étaient un peu trop fermes) – 2càs de jus de citron vert – 20g de gingembre confit coupé en très fines tranches - 50cl de jus de pomme bio – 4càs de sucre en poudre (n'hésitez pas à utiliser un sucre bien parfumé) – 2 branches de thym – 1 vingtaine de grains de raisins coupés en deux - 1petite poignée d'amandes toasté grossièrement hachées
Commencez en pelant vos poires et déposez-les dans une petite casserole. Arrosez-les avec le jus de citron puis avec le jus de pomme mélangé au sucre en poudre et ajoutez dans la casserole le gingembre et le thym. Ajoutez alors un peu d'eau si nécessaire pour couvrir les poires.
Portez le tout à ébullition, baissez le feu et laissez blobloter tout doucement jusqu'à ce que les poires deviennent translucides sans se défaire. Les miennes ont cuit pendant une trentaine de minutes mais comme elles étaient un peu trop fermes, vérifiez la cuisson au bout de 20 minutes. De toute manière n'attendez surtout pas qu'elles se défassent !
Quand les poires sont cuites à point retirez-les du jus et mettez-les au frais.
Ajoutez alors le raisin dans le jus puis faites réduire une quinzaine de minutes.
Déposez alors les poires dans les assiettes, arrosez-les généreusement de jus, ajoutez les raisins et terminez en parsemant les amandes dans les assiettes.
Mais pourquoi, tiens et si je me mettais au poulpe moi... est-ce que je vous raconte ça...

dimanche 9 juillet 2017

L'apéro à ma manière.. Caviar d'aubergines très parfumé ! Ou à la manière de Léa...

Je connais Léa depuis... quelques temps maintenant et je dois dire que j'apprécie cette drôle de fille aux idées quelquefois un peu folles mais beaucoup plus souvent très savoureuses ! Depuis que j'ai ouvert ma cuisine virtuelle je rencontre beaucoup beaucoup de garçons et de filles, souvent passionnés de bouffe comme moi, et je dois dire que c'est une des principales raisons qui me fait revenir jour après jour sur mon ouvrage, j'aime rencontrer ces foudingues de bouffe... et encore plus quand je tombe sur une Léa !

Et il y a quelques semaines déjà, Léa m'a fait découvrir sa dernière idée, une jolie box French Apéro Party (le contenu de la box de Léa est sur le visuel là-dessous), remplie donc de produits permettant d'aller prendre l'apéro où le cœur vous en dit... chez vous, les yeux dans les yeux, ou pourquoi pas les fesses dans l'herbe, l'herbe drue, l'herbe que je préfère... mais ça vous savez déjà !
Forcément j'avais envie de vous en parler mais comme je n'ai pas de tête, j'ai un peu oublié... Et quand je me suis rappelé... Si vous voulez découvrir la jolie boîte, il va vous falloir faire très très vite puisqu'elle est éphémère et va disparaître le 13 juillet (enfin vous avez jusqu'au 13 pour la commander) ! Alors si vous êtes tenté, l'apéro c'est de saison ! n'hésitez pas, je ne vous cache pas que j'ai dévoré très vite la mienne en bonne compagnie...
Pour tout savoir sur la box French Apéro Party de Léa, c'est par là que ça se passe : French Apéro Party de la Conciergerie Gastronomique !
Et comme j'ai fini ma box, je me suis dit qu'une petite recette pour un prochain apéro...
Caviar d'aubergines très parfumé !
Ingrédients : 2 belles aubergines – 2càs de tahini – 1 u 2càs de jus de citron – ½ oignon rouge – 1 ou 2 gousses d'ail – 1/2càc de zaatar – 2càs d'olives à l'huile – 2càs d'huile d'olive (vous pouvez faire comme moi et utiliser celle des olives) - des feuilles de menthe pour servir – sel et poivre
Commencez en faisant cuire les aubergines, coupez-les en tranches épaisses, quadrillez-les avec la pointe d'un couteau et déposez-les sur une plaque couverte de papier de cuisine. Badigeonnez-les rapidement avec 1càs d'huile au pinceau des deux côtés, n'en ajoutez pas les aubergines sont des pompes à huile, plus vous en mettrez plus elles vont en avaler ! Ensuite enfournez dans un four préchauffé à 220° pendant une vingtaine de minutes.
Sortez-les du four et posez un torchon dessus le temps de préparer le reste.
Mettez dans un mixer l'oignon et l'ail coupé en morceaux, les olives bien égouttées et le zaatar et mixez le tout finement. Ajoutez les aubergines coupées en morceaux, le tahini, la càs d'huile d'olive restante et le jus de citron et mixez jusqu'à obtenir une crème assez lisse. Enfin là c'est à votre goût, si vous aimez moins fin, mixez moins, c'est bon aussi avec des petits morceaux.
Il ne vous reste plus qu'à étaler ça sur une assiette, à parsemer les feuilles de menthe, éventuellement quelques olives et quelques pincée de zaatar et un filet d'huile d'olive. Faites alors griller quelques belles tranches de pain, vous pouvez les frotter à l'ail et laissez chacun tartiner dessus le caviar d'aubergines.
« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. »
Mais pourquoi, bon et si on parlait vin ? parce que l'apéro... est-ce que je vous raconte ça...

samedi 8 juillet 2017

Allons pique-niquer ! Bagel au fromage de chèvre à l'avocat au concombre et quelques autres petites choses et ToutBrut bien frais !

Je ne vais pas vous reparler de mes problèmes avec la chaleur, vous savez déjà que quelqu'un qui est surnommé le pingouin, la chaleur forcément... ni de mon goût immodéré pour aller me faire piquer les fesses par l'herbe bien drue en compagnie d'un joli panier de pique-nique... Non, rien de tout ça.
Je vais juste vous présenter une recette bien fraîche de Bagel au fromage de chèvre à l'avocat au concombre et quelques autres petites choses et vous proposer grâce à Val de Rance de gagner un joli panier pique-nique et aller vous même voir si vos fesses et l'herbe drue...
Dans ce joli panier vous trouverez des rillettes de saumon, des chips, des mini petits beurres aux trois chocolats, des sablés au parmesan, des rillettes de maquereau et bien sûr les trois nouvelles canettes de cidre Val de Rance, le ToutBrut, le ToutDoux et le ToutFruité à la framboise !
Pour participer et avoir une chance d'être tiré au sort c'est tout simple, dites dans un commentaire vers quel cidre va votre goût... Brut, Doux ou Fruité ! Et lundi soir à minuit je tirerais au sort l'une ou l'un d'entre vous qui gagnera le joli panier... Tout simple ! Alors à vous de jouer ! Vous avez jusqu'à lundi 10 à minuit pour participer !
Et en attendant un p'tit bagel ???
Bagel au fromage de chèvre à l'avocat au concombre et quelques autres petites choses...
Ingrédients : 4 bagels coupés en deux et passés au grille-pain – 120g de fromage de chèvre frais - 2 petits avocat – ¼ de concombre – 4 cives émincées finement – 4càs de pistaches grossièrement hachées - 1càs de citron vert - 1càs d'huile d'olive – 1càc de sirop d'érable – sel et poivre
Mélangez la cive et les pistaches.
Coupez le concombre en demi-tranches assez fines. Coupez les avocats en deux, enlevez la peau puis coupez le aussi en fines tranches, mettez-le dans un plat, arrosez-le tout de suite avec le jus de citron vert.
Tartinez alors la moitié du dessous des bagels avec le fromage de chèvre frais, déposez par dessus les tranches de concombre et d'avocat. Parsemez le mélange de cives et de pistaches puis arrosez avec l'huile d'olive et le sirop d'érable, un petit coup de poivre et c'est presque tout...
N'hésitez pas à mettre sur le dessus quelques jolies pousses de salade et vous n'avez plus qu'à refermer les bagels et vite vite aller sur l'herbe... drue...
Article sponsorisé
« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. »
Mais pourquoi, tiens ça fait longtemps qu'on ne s'est pas retrouvé sur l'herbe... est-ce que je vous raconte ça...