mercredi 15 janvier 2014

Où est-ce que j'ai encore mis cette foutue recette ??? Riz au lait à la mélasse de grenade

J'adore regarder des recettes, encore des recettes, toujours des recettes… et forcément j'en attrape à tour de bras des jolies que je voudrais faire… un jour.
Mais le problème c'est que moi je ne suis pas un tueur né comme dans le film de l'autre, moi je suis le bordélique né !
Et pour me rappeler de telle ou telle recette j'ai une méthode très très simple je note au fur et à mesure, sur un bout de papier, au bout d'une autre recette ou simplement je classe la photo dans un p'tit sous-dossier… Et après c'est là que ça se gâte quoi.
Parce que les papiers, c'est curieux comme ils ont une tendance naturelle à se mélanger, à se retrouver les uns sous les autres, les uns avec les autres, jusqu'à ne plus faire qu'une montagne en papier qui quelque fois s'envole joyeusement. Et les bouts de recettes c'est pareil, je l'ai notée sur quel bout d'autre recette ? Et les sous-dossiers qui sont eux-mêmes dans des sous-sous-dossiers ou dans des sous-sous-sous… où sont-ils ? Donc en gros quand je trouve dix recettes il m'arrive d'en perdre onze…
Et des fois je les retrouve… ou pas…
Et d'autres fois par chance j'ai juste ce qu'il faut et je me lance dans la recette avant… avant quoi ! Comme ça a été le cas de cette mélasse de grenade maison trouvée chez Catherine dont je ne saurais d'ailleurs trop vous conseiller le blog Catherine Cuisine, et là c'est le bonheur parce que je n'ai juste pas eu le temps de la perdre ! J'ai juste le temps de chercher une autre recette avec laquelle elle pourrait aller, chercher…
Riz au lait à la mélasse de grenade
Pour la mélasse : 60cl de jus de grenade (comme Catherine j'ai utilisé du jus de la marque Pom) – 45g de sucre en poudre – 1 ou 2 traits de jus de citron
Versez le jus de grenade, le jus de citron et le sucre en poudre dans une casserole et mélangez. Portez à ébullition puis laissez réduire à petit feu jusqu'à obtenir une consistance de sirop épais.
Attention quand le sirop commence à devenir épais, baissez le feu et surveillez bien, ça passe très rapidement du sirop au cramé ! du coup préférez un peu moins qu'un peu trop !
Pour le riz au lait : 1l de lait entier – 100g de riz rond – 1 gousse de vanille – 90g de sucre en poudre – des pistaches hachées ou des amandes effilées
Mettez le lait dans une casserole avec le sucre en poudre.  Grattez la gousse de vanille coupée en deux dans la longueur dans la casserole puis ajoutez la gousse.
Portez à ébullition, ajoutez le riz, remuez, baissez à feu moyen et faites cuire le lait environ 45minutes. Le riz doit alors apparaitre à la surface du lait et être bien cuit.
Coupez le feu et laissez tiédir dans la casserole.
Versez dans des verres ou des verrines et laissez terminer de refroidir au frais.
Vous n'avez plus qu'à servir. Arrosez chaque riz au lait d'une càc de mélasse de grenade et parsemez à vôtre goût soit de pistache hachées, soit d'amandes effilées (au final j'ai préféré avec des amandes).
Rice pudding with pomegranate syrup
For the syrup: 60cl pomegranate juice - 45g caster sugar - 1 or 2 dashes of lemon juice
Pour the pomegranate and lemon juices and sugar in a saucepan and mix. Bring to the boil and let reduce on low heat until you get a thick syrup.
Be careful, when the syrup starts thickening up, really keep an eye on it because from there, it quickly goes from thick syrup to burnt mess. So maybe you want to take it off a little bit before rather than a little bit too late.


For the rice pudding: 1l whole milk - 100g short grain white rice - 1 vanilla bean - 90g caster sugar - chopped pistachios or sliced almonds
Put the milk in a saucepan with the sugar.
Halve the vanilla bean, scrape it and put it all (seeds and bean) in the milk.
Bring to the boil, add the rice, give a stir, turn the heat down to medium and let cook for about 45 minutes. The rice should reach the surface of the milk and be fully cooked.
Turn the heat off and let warm down in the saucepan.
Pour into glasses or ramekins and let completely cool down in the fridge.
Serve, pouring a teaspoon of pomegranate syrup on each glass and sprinkling chopped pistachios or sliced almonds.

Mais pourquoi, bon la recette de demain elle est… elle est… est-ce que je vous raconte ça…

23 commentaires:

  1. Moi, aussi ça me le fait.
    J'ai un trop plein d'amour culinaire pour ma troupe de castors, et j'ai pas la recette exacte. Bon mon grand art quotidien (et vieille expérience gastro-familiaux-parentale) me dit : "fait le au pif... bordel" mais des fois ça a foiré, le pifomètre. Et les castors de France et de Navarre et d'Europe sont super-impitoyables. Alors, c'est ouf quand on la trouve la bonne recette : dans sa tête ou dans le carnet magique de la grand-mère ou le 300ème livre de cuisine inespéré. Meilleurs vœux et tout pleins de bons trucs à vous. Cécile La Ticouse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu dis Cécile super-impitoyables !!! Tout plein de bon trucs et mes meilleurs voeux à toi et aux tiens !

      Supprimer
  2. Comme elles sont gourmandes tes photos !!! On y plongerais volontiers notre cuillère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Lady !!! Malheureusement il ne reste plus que les verres... vides ,-) !

      Supprimer
  3. Moi je suis passée au bout de papier 2.0: des tas de dossiers dans Evernote, des sous dossiers, des mots clés… Mais le résultat est le même: l'amoncellement et le goût de la digression… Etrange comme on peut passer d'une envie à l'autre en 2 clics!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon je vois que je ne suis pas le seul, ça me rassure ! Enfin à moitié parce que j'ai l'impression qu'il n'y a finalement pas de solution à mon problème !

      Supprimer
    2. Ton problème n'a que de jolies solutions, non????

      Supprimer
  4. bonjour,
    aujourd'hui, j'ai fait ma mélasse de grenade ...demain je utilise :), elles ne sont pas chères les grenades en ce moment, 1 euro le kilo à Nantes , et elles étaient bien rouge, la chance :)
    Joëlle /jostretto

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. fatigue, désolée pour les fautes ....

      Supprimer
    2. Tu veux dire que tu as fait ton propre jus ???

      Supprimer
  5. Mais pourquoi, j'avais jamais pensé à marier mélasse de grenade et riz au lait?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A vrai dire je n'y ai pensé qu'en tombant sur la mélasse un riz au lait à la main ,-)

      Supprimer
  6. Il y a des jours où j'aime bien être dans la mélasse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'as fait beaucoup rire ! c'est la phrase du jour !!!

      Supprimer
  7. chez moi on utilise la melasse de grenade dans les plats salés... a essayer en sucré! bon en tous cas tu m'as donné envie de faire du riz au lait je pense que ça risque d'être le cas mdr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le cas demain pardon! j'ai plus ma tête!

      Supprimer
    2. La mélasse dans des plats salés intéressant ça ! je sens que je vais chercher par la

      Supprimer
  8. Dorian, tu me sauves ! Car cette #"{@ mélasse de grenade qu'on ne trouve pas au supermarché du coin, enfin pas le mien, je vais pouvoir la fabriquer !!! Comme Jülide, je l'utilise surtout sur du salé, sur le fromage très très sec c'est trop trop bon ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors comme je le dis dans la recette attention à ne pas la brûler Sécotine parce que ça va très vite ! J'en ai fait la cruelle expérience !

      Supprimer